Série des ocres de Roussillon : Peintures à l'encaustique

De 1996 à 2007 les fonds sont réalisés par glacis de bleu de phtalocyanine qui, pur est un bleu presque noir et dilué un bleu turquoise. Depuis 2007, des fonds pourpres et des fonds rouges viennent compléter ces recherches. Ces peintures à l’encaustique sont des expérimentations avec les pigments des ocres de Roussillon mélangés à la cire d’abeille et traités sur supports rigides soit sur polymères d’isolation soit sur bois. D’autres expérimentations ont vu le jour dès 1997 avec des sables teintés de pigments des ocres de Roussillon et traités sur toile avec parfois l’utilisation en petite quantité de cire d’abeille. Les collages sont beaucoup utilisés dans ces séries dont certains peuvent être colorisés. Les autres éléments peints de manière contrastée sont complétés par des fragments de texte manuscrits en blanc. Des lettres et des chiffres réalisés au pochoir avec les pigments IKB International KLEIN Blue (un bleu intense et mat).viennent contraster sur les surfaces ocres. La feuille d’or est utilisée par petites touches et vient renforcer le côté précieux de ces petits formats. L’utilisation de sables volcaniques des îles Canaries (sable noir et brillant), et des sables blancs des plages de Cayo largo (Cuba) apporte une nouvelle touche de couleur et de matière. Ces recherches sont liées à ma fascination des aspects ornementaux de la peinture et motivés par les la contemplation esthétique des oppositions de matières associée aux jeux graphiques et colorés. Le processus créatif s’élabore à partir d’un fond sur lequel s’accumule des matières réalisées avec la cire d’abeille et le collage de sables. Mes ornements se tressent, la fabrication s’élabore par l’adjonction des touches contrastées, des taches, l’assemblage de collages et de fragments de textes manuscrits. Un travail qui évolue et s’enrichit au fil du temps…